CHAPITRE 4 : PRATIQUER UNE ACTIVITE EN PRESERVANT SA SANTE

 

Introduction : Les muscles et les articulations sont des structures essentielles à la réalisation d’un mouvement. Se consacrer à une activité sportive régulière est largement recommandé pour se maintenir en bonne santé. Cependant, elle doit être pratiquée de manière raisonnée afin d’éviter les accidents musculo-articulaires ou d’autres effets néfastes sur l’organisme.

 

  1. 1.   LES ACCIDENTS MUSCULO-ARTICULAIRES

Doc 1 p 256 : luxation = pathologie articulaire avec le déplacement des os les uns par rapport aux autres + déchirure ou rupture des ligaments

Doc 2 p257 : élongation, déchirure (ou claquage) et rupture du tendon = accidents musculaires concernant le ventre du muscle ou les tendons

 

Bilan : Les muscles et les articulations forment un système fragile qui peut subir différents accidents liés à la détérioration : -    du tissu musculaire (élongation, déchirure), des tendons (tendinite, rupture)

-       de la structure articulaire (entorse, luxation)

 

On cherche à comprendre l’origine, par exemple, de la déchirure.

 

  1. 2.   LA REALISATION D’UN MOUVEMENT

TP N° 7 : La réalisation d’un mouvement

Bilan : Le corps réalise en permanence des mouvements au cours desquels les muscles, les os et les articulations fonctionnent ensemble. Les muscles sont rattachés aux os par leurs extrémités, les tendons.

Au niveau de l’articulation, les os se terminent par des cartilages  articulaires lisses qui s’emboîtent et sont reliés par des ligaments. Entre les cartilages, le liquide synovial permet le coulissage des cartilages l’un contre l’autre.

Les muscles reliés au squelette sont des muscles striés squelettiques : ils sont constitués de cellules allongées en fibres striées (plusieurs noyaux et molécules dans le cytoplasme) de même longueur que les muscles. La fibre musculaire est capable de se contracter c'est-à-dire de se raccourcir.

Le raccourcissement d’un muscle lors de sa contraction produit une force qui tire sur les tendons et provoque le mouvement des os autour de l’articulation

 

  1. 3.   PRESERVER SA SANTE LORS D’UNE PRATIQUE SPORTIVE

 

Bilan : La pratique d’une activité physique est bénéfique pour l’organisme, en particulier en luttant contre l’obésité. Mais cette pratique doit être progressive et régulière. En effet, un effort brutal, sans échauffement, peut fragiliser le système musculo-articulaire et/ou provoquer des accidents.

Certains sportifs ont recours au dopage pour améliorer de façon illégale leurs performances (par l’augmentation de la masse musculaire et de la force musculaire). Ils consomment des produits dopants (stéroïdes anabolisants ou EPO) qui fragilisent leur système musculo-articulaire. Ces produits peuvent aussi provoquer des maladies graves (cancers, problèmes cardio-vasculaires).