THEME 1 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L’EXERCICE PHYSIQUE

 

Ce qu’il faut savoir pour aborder ce thème :

Ateliers (p180-181 bordas) : compléter un schéma par des légendes, par groupe, parmi les 4 proposés

1. Quels sont les échanges gazeux réalisés au niveau des poumons ?

2. Quels sont les échanges gazeux réalisés au niveau d’un muscle ?

3. Comment un organe fabrique l’énergie nécessaire à son fonctionnement ?

4. Dans quel sens circule le sang dans l’organisme ?

Correction en commun au tableau

 

CHAPITRE 1 : LES BESOINS DE L’ORGANISME LORS D’UN EFFORT

 

Comment l’organisme parvient-il à subvenir à ses besoins énergétiques lors d’un effort ?

 

Introduction : Au cours d’un effort physique, de nombreux muscles travaillent davantage qu’au repos.

Cette augmentation de l’activité musculaire est associée à une dépense plus importante d’énergie.

 

  1. 1.   EFFORT PHYSIQUE ET ENERGIE

TP N°1 : Evaluation de la dépense énergétique

 

Bilan : Un effort physique entraîne une dépense d’énergie. Cette énergie est fabriquée lors de la respiration qui est un mécanisme de dégradation des nutriments en présence de dioxygène. Une grande partie de l’énergie produite est perdue sous forme de chaleur et provoque l’élévation de la température du corps. L’autre partie permet de réaliser un travail par exemple musculaire.

 

            Nutriments  +  O2  → CO+  H2O  + Chaleur  +  Energie utilisable

                                                                                   (travail musculaire)

 

  1. 2.   LA CONSOMMATION D’O2 DURANT L’EFFORT

TP N°2 : Consommation d’O2 lors d’un effort

 

Bilan : Plus l’effort (travail musculaire) est intense, plus l’apport d’énergie au muscle doit être important donc plus le volume de O2 consommé ou VO2 est important. Toutefois, au-delà d’une certaine intensité d’effort, le VO2 n’augmente plus : l’organisme a atteint la limite de sa consommation de dioxygène ou VO2 max. Elle entraîne une limite à la performance sportive. Par l’entraînement, le sportif cherchera à augmenter son VO2 max.

 

  1. 3.   LA CONSOMMATION DE NUTRIMENTS LORS D’UN EFFORT

Tableau doc 4 p 187 bordas : Relations entre différents paramètres lors d’un effort

 

Puissance de l’effort (en W)

Glucose (nutriment) utilisé

(en g par min)

Dioxygène consommé

(en L par min)

Energie libérée

(en kJ)

Travail réalisé

(en kJ)

50

1,09

0,88

17,50

4,25

100

1,88

1,50

30,00

7,25

150

2,66

2,13

42,50

10,25

200

3,44

2,75

55,00

13,25

250

4,22

3,38

67,50

16,25

 

Bilan : Plus l’effort est intense plus la consommation de nutriments augmente. Les glucides stockés dans le foie et les muscles (stockage du glucose sous forme de glycogène), et les lipides  (graisses) du tissu adipeux sont des réserves énergétiques majeures pour l’organisme. Le type de nutriments consommés (lipides ou glucides) dépend de l’intensité de l’effort.

Lorsque les apports énergétiques liés à l’alimentation sont supérieurs aux dépenses énergétiques, l’organisme tend vers l’obésité. L’exercice physique régulier permet d’augmenter la consommation de nutriments par l’organisme et contribue à la lutte contre l’obésité.